Application Android heure et de meteo

France services : un réseau de proximité pour répondre aux besoins des administrés.

Connaissez-vous le guichet unique de votre-France Services?

Les France Services et leurs conseillers sont là pour vous accompagner dans vos démarches administratives du quotidien dans différents domaines comme la famille, le social, la santé, l’emploi, la retraite, le logement, l’énergie et la justice.

Ils sont proposés par ONZE partenaires nationaux, dont La Poste, France Travail , la Caf, la Cpam, la Carsat, L’agence nationale des titres sécurisés ( passeport, carte d’identité, permis de conduire, carte grise…), la Poste, la MSA, les Ministères de l’Intérieur et de la Justice, la Direction générale des finances publiques, France Rénov’, Chèque énergie.
Ces services sont accessibles à moins de 20 minutes de chez vous, au sein d’un guichet unique.
Si vous avez besoin d’assistance, n’hésitez pas à vous rendre dans l’un des 22 France Services en Vendée.

Pour adresse, mail ou téléphone : vendee.gouv.fr ou sur notre page liens utiles.

Journée Prévention : le sommeil en question

Après « La santé dans l’assiette » de l’an passé, la conférence animée par Mutualia a porté cette année sur le sommeil en présence d’une cinquantaine de personnes de l’Anr 85 et du Club de l’Amitié de Dompierre.

Une rencontre intéressante qui a permis de tordre le cou à quelques idées fausses avant de nous présenter quelques bonnes habitudes d’hygiène du sommeil .

De quoi engager les échanges lors du goûter qui a clôturé l’après- midi.

Annie Papet

Amicale Vie: avez-vous pensé à mettre à jour vos bénéficiaires?

Lors de votre adhésion, vous avez désigné des bénéficiaires. Si votre situation familiale a évolué, pensez à actualiser les noms et /ou les coordonnés de ces derniers.

A noter
La mutuelle Amicale-Vie de l’ANR offre jusqu’au 30 juin trois mois de cotisation remboursés .
Pour en savoir plus et bénéficier de l’offre de bienvenue , rendez-vous sur le site internet www.amicale-vie.fr ou par mail : contact@amicale-vie.fr ou par téléphone au 01.43.79.21.28

Clément Guiéba

Visiteurs sociaux : le retour des contacts estivaux

Comme chaque été, l’équipe des visiteurs sociaux va se charger de téléphoner à toutes les personnes âgées de 85 ans et plus afin de bavarder un moment avec elles et prendre de leurs nouvelles.
Ces quelques instants d’échanges sont tellement attendus et appréciés par nos aînés…
Depuis 2018, Jocelyne Brochard assume ce rôle de correspondante sociale et le Comité ANR la remercie infiniment pour son dévouement et sa gentillesse.
Tout en continuant d’être visiteuse sociale, elle me transmet la responsabilité de cette organisation qui met en relation environ 36 visiteurs sociaux et 300 visités de 85 ans et plus. Toute personne souhaitant participer à ces échanges est la bienvenue. Je vais essayer de faire de mon mieux pour la remplacer…

 

Maryse Bourrieau

maryse.baldellon@orange.fr

Rayonnante, Cécile a fêté ses 100 ans…..

« Le 12 avril, il y avait effervescence dans le petit immeuble où réside Cécile Charrier en plein centre de Challans.
« La star du jour » y habite et tout le monde veut la féliciter . Il faut même prendre rendez-vous pour la voir !
A 11h30, elle m’accueille, rayonnante, entourée de nombreux bouquets de fleurs et à mon tour, je lui souhaite un bon anniversaire au nom de notre association et lui remets un bouquet de fleurs et des chocolats.
Avec le concours d’une de ses deux filles, elle nous retrace son parcours de vie. Née le 12 avril 1924 à Notre-Dame-deMonts, elle est la 4ème d’une fratrie qui comptera 9 enfants. Ses parents sont agriculteurs sur une petite exploitation en bordure de la forêt domaniale.

Courrier et écritures à l’Agence montoise .
Sortie de l’école à 12 ans munie de son certificat d’études du Privé, elle entre à 14 ans à l’Agence postale montoise. Elle aime bien s’occuper du courrier et des écritures. Ses journées sont longues de 8h du matin à 20h le soir voire
21 heures!.
Elle passe ses loisirs au sein de la troupe théâtrale du patronage. C’est alors que l’Agence postale ferme : plus de travail !. Cécile part à Clamart où elle reste de 1940 à 1942 au service d’une famille aisée qui possède une maison
de vacances à Notre-Dame-de-Monts. C’est la guerre , une période difficile.

Au guichet, au téléphone et aux télégrammes.
Puis, une agence rouvre à Notre-Dame-de Monts avec guichet, téléphone et télégrammes. La gérante ayant des problèmes de santé, Cécile tient donc souvent seule l’agence qui finit par se transformer en Poste principale tenue
par une receveuse titulaire. Cécile re-perd sa place mais retrouve un poste d’auxiliaire PTT qui se trouve vacant à la Bruffière en Vendée. Elle y est embauchée jusqu’au printemps 1948, date à laquelle elle épouse Raymond qui vit à Challans où elle est mutée toujours en tant qu’auxiliaire .

Aux services techniques
Quelques temps après, elle deviendra uniquement téléphoniste. Ses deux filles naîtront ensuite en 1950 et 1953. Elle verra l’implantation du nouveau Central téléphonique puis, lors du dernier déménagement de ce dernier, elle terminera sa carrière aux services techniques jusqu’à sa retraite en 1984. Durant sa carrière, Cécile aura donc suivi l’évolution du téléphone, passant du manuel au semi automatique puis à l’automatique. Elle est toujours
challandaise aujourd’hui et a pu fêter ses 100 ans dans son appartement, entourée de sa famille et ses amis.
C’est toujours avec un grand plaisir que je visite Madame Charrier, et, voilà plus de 10 ans que nous nous connaissons et nous avons tissé de solides liens d’amitié. »

Mauricette Petit.

Voyage en Belgique: c’était du 22 au 26 avril

Un groupe de 15 personnes a découvert la Belgique avec trois étapes: Bruxelles, Gand et Bruges.Bruxelles:

Marie-Thérèse à la fabrication de chocolat

 

visite d’une chocolaterie avec dégustation,

 

 

Atomium

 

tour panoramique de la ville avec arrêt à l’Atomium,

le centre historique avec l’inévitable moules-frites à midi, le Jeanneke-pis, la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule ,

les galeries royales Saint-Hubert, la grand-place (avec l’hôtel de ville et son beffroi),

Manneken-Pis

 

 

le Manneken-pis,

 

 

Le Mont des arts

 

le Mont des Arts,

 

Palais royal

 

le palais royal

 

 

Gand (ville de naissance de Charles Quint): visite pédestre du centre historique, l’hôtel de ville et son beffroi, le château des comtes de Flandre, le port historique et ses canaux (la ville est reliée à la mer du Nord par un canal de 15 km),

la cathédrale Saint-Bavon avec un musée dans la crypte et le retable de “l’Agneau mystique” chef d’oeuvre des frères Van Eyck dans l’ancien baptistère.

Retable “l’agneau mystique” des frères Van Eyck

 

 

Bruges: visite pédestre du centre médiéval,

le Béguinage princier, l’ancien hôpital Saint-Jean,

la grand-place (hôtel de ville et son beffroi),

 

 

la brasserie Bourgogne des Flandres avec dégustation, puis,

déjeuner de spécialités belges au Sint-Joris (waterzoï de poulet, tarte à la brésilienne),

après ce copieux déjeuner, navigation sur les canaux.

 

 

Sur le chemin du retour au bus, pause gourmande avec des gauffres.

Vendredi matin, départ pour la Vendée avec arrêt à Lille pour la découverte du vieux Lille: la grand-place et ses alentours (hôtel de ville, beffroi, opéra, la vieille bourse, la cathédrale Notre-Dame-de-la-treille) et pause gourmande avec une spécialité lilloise: le merveilleux.

 

 

 

 

 

BRUXELLES

GAND

BRUGES

LILLE

2025 02 20: LES PLUS BEAUX CARNAVALS ITALIENS

VENISE ET VIAREGGIO
LES PLUS BEAUX CARNAVALS ITALIENS   7 JOURS/6 NUITS

du 20 au 26 février 2025

Que de contrastes pour les deux plus grands carnavals italiens : l’un est envoûtant, théâtral, intemporel, l’autre est fantaisiste, humoristique et il caricature les grands de ce monde. Ce voyage vous entraîne également à la découverte de Gênes, Florence, Pise et Bergame.

CONTACT: Claude CHAIGNEAU
ANR Vendée
chaigneau.claude@laposte.net – 0 677 06 57 49

En raison de l’importante affluence pendant la période des carnavals, les hôtels doivent être réservés très longtemps à l’avance, la date limite d’inscription devra être scrupuleusement respectée: 15 juillet pour tenir compte de la parution du prochain bulletin, le 15 juin serait idéal.

Un acompte de 600 € par personne est demandé à l’inscription, celui-ci ne sera remis à l’agence et à l’encaissement lors de la signature du contrat qui interviendra courant juillet.

Bulletin d’inscription ci-dessous

bulletin-inscription-Italie

JOUR 1 / LA ROCHE SUR YON – VAL D AOSTE
Départ tôt le matin en direction du centre de la France. Passage par Bellac.
Petit déjeuner libre en cours de route.
Continuation par Montluçon.
Déjeuner à Paray le Monial.
Continuation par Macon puis les Alpes, le tunnel du Mont Blanc. Passage de la frontière franco italienne. Arrivée dans le Val d’Aoste réputé pour ses vignobles et châteaux médiévaux.
Installation à l’hôtel. Dîner et logement.

JOUR 2 / VAL D AOSTE – VIAREGGIO
Départ vers la Riviera du Ponant.
Arrivée à Gênes, grande ville d’art et plus grand port de commerce italien qui recèle de trésors architecturaux rappelant l’importance et l’influence que cette ancienne république eue depuis le Moyen Age.
Déjeuner
Visite guidée du centre historique de Gênes.
Continuation par la côte.
Installation à l’hôtel, dîner et logement à Viareggio ou environs.

JOUR 3 / PISE ET LE CARNAVAL DE VIAREGGIO
Départ en direction de Pise. Au Moyen Age, cette cité domina la Méditerranée Occidentale par la puissance de sa flotte.
Découverte des splendides monuments du Champ des Miracles : le baptistère, la cathédrale, le Camposanto et la célèbre Tour Penchée (extérieur).
Retour à l’hôtel pour le déjeuner.
L’après midi, découverte (en places assises) du magnifique Carnaval de Viareggio, le plus célèbre d’Italie après celui de Venise : chars, confettis, serpentins et bonne humeur seront au rendez vous.
Dîner et logement à votre hôtel.

JOUR 4 / FLORENCE – VENETIE
Départ en direction de Florence, la capitale de la Toscane, l’une des plus belles villes d’art d’Italie.
Visite guidée des principaux monuments : la place du Dôme avec le baptistère, la cathédrale Santa Maria del Fiore et le campanile de Giotto, chef d’oeuvre de la Renaissance, la place de la Seigneurie bordée par le Palazzo Vecchio, par la Galerie des Offices et la Loggia des Lanzi… Déjeuner à Florence.
Départ en direction de la Vénétie. Arrivée en début de soirée à Lido di Jesolo, station balnéaire du Nord de Venise.
Dîner et logement à l’hôtel.

JOUR 5 / CARNAVAL DE VENISE
Départ en bateau privé de l’embarcadère de Punta Sabbioni pour rejoindre le coeur de Venise. Après avoir traversé la lagune, arrivée à proximité de la Place Saint Marc.

Visite guidée des principaux trésors de la Cité des Doges, la basilique St Marc ornée de splendides mosaïques, le campanile dominant la « Piazza », le palais des Doges, symbole de la puissance vénitienne…
Déjeuner.

Après-midi libre pour profiter pleinement de l’ambiance du Carnaval. Masques et costumes remarquables vous surprendront au coin de chaque rue, sur chaque placette et chaque pont… Vous serez émerveillés et cette journée vous laissera un souvenir impérissable.
Retour à l’hôtel. Dîner et nuit.

JOUR 6 / LIDO DE JESOLO – VAL D AOSTE
Bergame
Départ en direction de la région des lacs italiens et des pré Alpes. Continuation vers Milan, et la partie nord de la plaine du Pô.
En fin de matinée, arrivée à Bergame. Cité d’art, elle se compose d’une ville haute très pittoresque à laquelle on accède en funiculaire et de la ville basse du XIXème et XXème siècle. Découverte de la ville haute et la piazza Vecchia, sa place historique…
Déjeuner puis promenade dans la cité.
Continuation vers le Val d’Aoste.
Installation à l’hôtel, dîner et logement.

JOUR 7 / VAL D AOSTE – LA ROCHE SUR YON
Petit déjeuner à l’hôtel.
Déjeuner en cours de route.
Retour à la Roche sur yon en fin de journée

PRIX PREVISIONNEL PAR PERSONNE BASE CHAMBRE DOUBLE

Supplément chambre individuelle : 190 €
Base 25 PERSONNES                 Base 30 PERSONNES
1 560€                                              1 470€

CE PRIX COMPREND
Le transport en autocar de Grand Tourisme
Les visites et excursions mentionnées avec guides locaux pour les visites guidées
L’hébergement en hôtel de type 3 / 4 * à l’étranger en chambre double, taxes incluses
La pension complète du déjeuner du 1er jour au déjeuner du dernier jour
Un carnet de voyage                                                                                                              Les assurances

CE PRIX NE COMPREND PAS
Les dépenses personnelles
Les boissons aux repas
Les éventuelles visites et excursions optionnelles à régler sur  place                                                                                                                                              les pourboires

Proposition communiquée sous réserve de disponibilité le jour de votre confirmation.
Carte nationale d’identité en cours de validité acceptée

Visite du musée du Blockhaus-Hôpital des Sables d’Olonne

Après le musée de la résistance de Françoise Gouin, direction les Sables d’Olonne pour le blockhaus-hôpital des Sables.

 

Météo estivale samedi 13 avril pour notre virée au musée du Blockhaus hôpital allemand des Sables d’Olonne.

Nous étions une dizaine fin prêts  pour cette visite sous la houlette d’une jeune guide dynamique qui nous a conduit à travers la vingtaine de pièces de ce blockhaus sanitaire construit en 1943 et « resté dans son jus.

L’occasion de découvrir un épisode de la seconde guerre dans notre région.

Au menu : un film retraçant le contexte, les grandes étapes du conflit jusqu’ à l’occupation et la libération des Sables en août 44, suivi d’une plongée dynamique dans l’époque et la guerre à partir de panneaux explicatifs, de saynètes reconstituées, d’objets du quotidien et de savoir-faire de l’époque.

Une approche originale, riche, vivante, éclairante d’une période sombre de notre histoire.

A faire même en intergénérationnel avec ses petits enfants : un jeu de piste enfant pour les 6-12 ans  leur est proposé pour une visite active et ludique.

  Françoise Lahuec 

Stop aux arnaques et sollicitations

1.  Je reçois de la publicité dans ma boîte aux lettres

D’après une étude de l’UFC-Que Choisir, l’autocollant “stop pub” apposé sur la boite aux lettres permet de diminuer de 83% le nombre de prospectus reçus.

2. Je reçois un spam vocal ou SMS m’invitant à composer un numéro surtaxé

N’appelez pas le numéro !

Pour ne plus être sollicité, depuis votre smartphone, adressez le message “STOP” au numéro qui vous a contacté.

Vous pouvez également transférer votre SMS à la plateforme de lutte contre les SMS vocaux et SMS : le 33700. S’il s’agit d’un message vocal, indiquez le numéro que l’on vous demande de rappeler.

Lorsque vous signalez un spam SMS au 33700, celui-ci est transmis à votre opérateur de téléphonie mobile. Plus il y aura de signalements, plus il pourra agir contre les spammeurs !

https://www.33700.fr/

3. Je souhaite limiter les sollicitations commerciales par téléphone

Inscrivez-vous gratuitement sur Bloctel, la liste d’opposition au démarchage téléphonique (loi du 17 mars 2014). Toutefois, vous recevrez toujours des appels:

– des professionnels avec lesquels vous avez un contrat en cours;

– concernant les journaux et les magazines;

– des instituts de sondages;

– des associations à but non lucratif;

– des professionnels auxquels vous avez communiqué votre numéro.

https://www.bloctel.gouv.fr/

Inscrivez-vous également sur la liste rouge ou orange de votre opérateur (via son site Web).

Sur liste rouge, vos coordonnées ne seront pas communiquées aux éditeurs d’annuaires.

Sur liste orange, vos coordonnées figurent dans l’annuaire universel mais elles ne peuvent pas êtres fournies à une entreprise pour du démarchage.

4. Je suis quand même appelé(e)

Ne répondez pas à des appels provenant de numéros que vous ne connaissez pas. Si votre interlocuteur ne décline pas son identité, exigez le nom du professionnel puis faites une vérification sur internet.

Plutôt que de raccrocher au nez de votre interlocuteur, écoutez-le et demandez à être désinscrit du fichier. En effet, si vous raccrochez, vous êtes considéré comme absent et vous serez rappelé.

S’il s’agit de biens ou de services en relation avec l’habitation (fenêtres, isolation …), en répondant que vous êtes locataire, vous découragerez le vendeur !

5. Je ne souhaite pas m’engager par téléphone

Refusez de vous rendre sur le site du professionnel pendant la conversation téléphonique, même pour réaliser un prétendu devis. Parfois, cette manoeuvre a pour objectif de vous faire souscrire une offre sans que vous vous en rendiez compte.

Si le professionnel vous envoie un code par SMS et vous demande de le confirmer par téléphone, refusez ! Le but est aussi de vous faire souscrire une offre sans vous le dire.

6. Suite à un démarchage, je souhaite vérifier si je me suis engagé(e) ou pas

Pour un achat suite à un démarchage téléphonique, le professionnel doit vous faire parvenir une confirmation de l’offre par écrit ou sur un support durable (courriel, CD, DVD, clé USB). Vous ne serez engagé qu’après avoir envoyé l’offre ou donné votre consentement par voie électronique.

A domicile, le professionnel doit également vous remettre le contrat par écrit ou sur un support durable.

Le contrat doit comporter un certain nombre de mentions, notamment la date et le lieu de signature ainsi que l’information relative au droit de rétractation.

7. Je me suis engagé(e) au cours d’un démarchage, mais je souhaite revenir sur ma décision

Pour un achat suite à un démarchage à domicile, vous avez 14 jours pour vous rétracter. Vous devez faire savoir clairement que vous vous rétractez en utilisant le formulaire de rétractation remis par le professionnel ou par l’envoi d’une lettre recommandée avec accusé de réception.

 

ET N’HESITEZ PAS A FAIRE APPEL AUX ASSOCIATIONS DE CONSOMMATEURS

 

 

 

Assemblée Départementale 2024: c’était le 19 mars

Temps fort de la période : l’Assemblée départementale 2024.

Orchestrée par Jean-Paul Cambier, le  monsieur Loyal du jour, cette dernière s’est tenue le 19 mars à Aizenay sous la houlette du président par intérim, Bernard Billet. Une rencontre qui a réuni 150 participants qui ont approuvé sans réserves les différents rapports présentés.

ANR 85: Recruter, innover et défendre les intérêts des retraités.

« Innover pour perdurer » : tel a été le message délivré par les instances nationales et régionales de l’association des retraités (ANR) présentes mardi 19 mars 2024 à Aizenay pour l’Assemblée départementale de la section de Vendée (Anr85). Rappelons qu’initialement destinée aux seuls retraités de la Poste et des Télécoms, cette dernière est désormais ouverte à tous. Fondée sur le principe de la Solidarité, elle a pour mission de permettre aux aînés de se retrouver, de se défendre, de s’informer et se prémunir.

Cette Assemblée départementale aura aussi été l’occasion de rencontrer Marie-Ange Lombard, présidente de la commission défense au national et Daniel Bertrand, délégué des Pays de Loire.

Des indicateurs appelant à la vigilance.

Même si, pour l’Anr 85 qui flirte avec le millier d’adhérents, les clignotants 2023 sont au vert, certains indicateurs doivent appeler à la vigilance. En effet, comme dans l’ensemble des départements, la hausse des coûts liés à l’inflation se fait ressentir freinant chez certain (es) la participation aux activités proposées. Les effectifs vieillissent et le nombre d’adhésions est en baisse. De plus, lâchée par la Poste et Orange qui préfèrent se consacrer aux actifs, l’association vient de perdre la subvention importante qui l’aidait à vivre. S’ajoutent enfin les attentes des retraités de plus en plus consommateurs à qui il faut proposer des activités toujours plus innovantes.

Innover, s’ouvrir, mobiliser et fidéliser.

C’est donc un véritable défi qui est lancé à l’ANR85 qui, pour répondre aux besoins, devra innover dans certains domaines qui piétinent. Autres objectifs : fidéliser d’autres adhérents, convaincre plus de bénévoles actifs et plus jeunes à s’engager pour prendre des responsabilités. Et « sans renier les valeurs fondatrices, jouer la carte de l’ouverture » pour se nourrir des idées nouvelles et permettre aux nouveaux arrivants de trouver leur place. Et ce, tout en trouvant d’autres sources de financement.

Défendre les intérêts des retraités.

Autre priorité de l’ANR 85 en lien avec le National, continuer de défendre les intérêts des retraités qui veulent se faire entendre sur le pouvoir d’achat, sur la revalorisation des retraites, l’accès aux soins. Autre cheval de bataille : la désertification des services publics, la loi Grand âge remplacée par la loi sur le Bien vieillir « mal mesurée. La commission a identifié les problèmes et nous sollicitons des audiences auprès des élus départementaux, régionaux pour en parler ».

A L’agenda 2024

Côté calendrier : à noter à l’agenda pour 2024 la poursuite des actions de prévention notamment sur le sommeil, des temps d’entraide destinés à rompre l’isolement. Sont aussi reconduits en s’adaptant aux nouveaux besoins et en s’ouvrant à d’autres partenariats les différents ateliers, les sorties culturelles, les escapades et les voyages. Notons pour avril la visite du musée du Blockhaus Hôpital aux Sables d’Olonne le 13 avril, le voyage en Belgique du 22 au 26 avril,le Printemps musical aux Haras et au Cyel les 3, 4 et 5 mai, la visite des Floralies le 22 mai, l’exposition Soljenitsyne le 6 juin suivis un peu plus tard des voyages en Navarre (du 11  au 17 juin)et en Ardèche (du 1er au 7 septembre)…

Après le vote à l’unanimité des différents rapports, l’assistance a pu entendre les intervenants présents: MME Marie-Ange LOMBARD représentante du siège, MR Daniel BERTRAND délégué Régional et MME Françoise NAUDON déléguée territoriale du groupe La Poste.

A l’issue des débats, Bernard à prononcé la clôture de l’assemblée.

La journée s’est poursuivie par le verre de l’amitié et, pour ceux qui le souhaitaient, nous avons pu savouré le repas concocté par le restaurant “La Forêt”.

Les différentes interventions

Intervention de Bernard BILLET

Mesdames Messieurs,

Au nom du Comité, je vous remercie de votre présence qui témoigne de  votre fidélité et de votre confiance dans l’équipe qui mène la destinée de notre groupe ANR Vendée.

Une équipe toujours aussi disponible, déterminée pour vous satisfaire et répondre à vos attentes.

Je ne vais pas revenir sur les chiffres et les nombreuses activités qui vous ont été présentés.   Vous avez pu constater le travail  accompli durant l’année 2023. et le programme de 2024.

Chaque membre du comité  participe au bon fonctionnement de l’association avec ses propres compétences, souvent acquises pendant leur longue période d’activité et qu’ils mettent au service de tous.

L’ANR n’est pas une association loi 1901 comme beaucoup d’autres. Créée au départ pour les retraités de la poste et des télécom elle est maintenant reconnue d’intérêt général et ouverte à tous les retraités mais nous ne devons pas oublier un des fondements : la solidarité. Nos adhérents les plus âgés sont heureux lors de nos appels et visites. Il ne faut pas les oublier.

L’ANR Vendée forte de ses 1000 adhérents est dynamique grâce à ses nombreuses activités Le bilan financier actuel est bon mais nous devons bien gérer les années à venir  car comme vous le savez, la Poste et Orange  cessent leurs subventions . Par conséquent seules vos cotisations alimentent la trésorerie.

Nous ne sommes pas seuls, nous collaborons et nous échangeons avec de nombreuses associations partenaires dont certaines sont présentes aujourd’hui, je les  remercie.

La population est vieillissante, 76 adhérents ont plus de 90 ans dont 2 centenaires. Nous devons et vous devez toutes et tous parler de l’ANR, de ses activités et recruter afin de pérenniser notre belle  association.

Nous n’avons plus de local pour stocker nos archives et notre matériel, la Poste qui l’avait mis  à notre disposition en commun avec L’APEH l’ayant récupéré .

Nous avons fait une demande à la maison des associations de la ville de la Roche sur Yon.

Un emplacement nous est attribué dans les locaux du pole associatif .

Les temps changent tout comme les comportements sociaux. Le monde associatif n’y échappe pas et l’ANR n’est pas épargnée par ce phénomène .Mais le monde associatif  est nécessaire à l’équilibre national et les bénévoles qui le font tourner sont de moins en moins nombreux à s’engager. Les nouveaux retraités aspirent aujourd’hui à une tranquillité après de nombreuses années de travail et cherchent de nouvelles activités non contraignantes.

On oublie que les bénévoles que nous sommes ne sont que des bénévoles, parfois dépourvus devant les attentes exigées.

Certaines actions demandent des compétences professionnelles, je pense en particulier à la refondation complète de notre site internet “ANR VENDEE” que je vous invite à consulter, il est très riche en informations diverses.

Merci à Claude et Thérèse.

De nombreuses questions se posent à nous : comment sauvegarder nos associations ? Comment faire face à la crise du bénévolat, comment conserver et faire croître le nombre d’adhérents.

N’oubliez pas, : l’ANR groupe Vendée appartient à ses adhérents, faites remonter vos souhaits, vos attentes . Nous avons besoin de vous, venez rejoindre le comité.

Intervention de Danièle BARREAU gestionnaire du fichier adhérents.

« L’analyse des effectifs au 31 décembre 2023 fait apparaître une baisse du nombre des adhérents de moins 39 – ce qui donne une nouvelle situation de 991 adhérents.
Cette baisse est due à 53 entrées contre 92 sorties.
Ces sorties sont dues à 23 décès, 36 démissions, 1 transfert sortant et 32 radiations pour non paiement de cotisation .
Nous comptons 170 adhérents entre 60 et 70 ans, 438 entre 71 et 80, 328 entre 81 et 90 ans et 54 entre 91 et 100 ans.
Le pourcentage d’adhérents à jour de leur cotisation est de 92,6% dont 26,3% par prélèvement ».

Intervention de Marie-Hélène GARNIER secrétaire.

« Du côté des voyages, février nous a mené au Carnaval de Nice et à la fête des citrons à Menton. Juin a vu s’envoler 49 adhérents pour la Guadeloupe et en août, 21 personnes étaient là pour visiter l’exposition Ramsès II à Paris. Côté escapades: 45 personnes en octobre ont répondu présentes pour une visite insolite de l’Anjou. Le même mois, 22 sont parties au zoo de Beauval. De courtes sorties culturelles ont permis de participer au Printemps musical de la Roche-sur Yon et de visiter le musée de la Résistance. En novembre, 99 personnes ont participé à découverte du Monde sur la Catalogne et 119 adhérents se sont régalés des après-midis/théâtre à Dompierre, Bellevigny et au Perrier.
Nos divers ateliers ont leur succès : Pause – café ( 403 participations), échecs (251), pilâtes (307), espéranto ( 88), loisirs créatifs (230) et généalogie (37). En octobre, un atelier avec Mutualia a permis une journée Prévention / Alimentation
Du côté des fêtes et des retrouvailles :notons la galette des rois ( 180 participants), la sortie au cabaret La Belle Entrée à St André Goule d’Oie (160) en avril, le 3 novembre, le repas dansant du Cosel avant le repas de décembre qui a réuni 154 convives. Sans oublier le Réveillon solidaire de la St Sylvestre proposé par la Maison de Quartier du Bourg en collaboration avec les bénévoles de l’ANR ( 128 convives).
Du côté de la vie de l’association: En novembre, 15 nouveaux adhérents se sont déplacés pour découvrir le fonctionnement de notre association. Pour nous faire connaître, nous avons tenu un stand à la Foire des Minées et au Fo-rum Bien vieillir à Noirmoutier. Nous avons assisté aux assemblées départemen-tales des Pays de Loire et de bon nombre de nos partenaires : Gendarmerie, Po-lice, Fonction Publique l’AFEH, COS pour la dernière année en Vendée. Sans ou-blier la Maison de Quartier du Bourg, Alma, Monalisa, Cosel, Adamad et France Bénévolat ».

Intervention de Jocelyne BROCHARD actions sociales.

« En 2023, pour créer du lien social et rompre la solitude de nos aînés, de nombreuses actions personnalisées et collectives ont été effectuées. 45 bénévoles dont 38 visiteurs sociaux ont donné 2 603 heures de leur temps et effectué 8 135 km.
Des actions personnalisées :
995 appels téléphoniques correspondant à 617 appels aux aînés âgés de 85 ans ou plus ont été émis et 378 appels reçus de nos adhérents. Pour un soutien moral et un besoin de réconfort en particulier, 155 visites aux personnes isolées et aux malades ont eu lieu, avec un point fort en fin d’année pour les 88 ans et plus : le traditionnel sachet de chocolat. 27 marques de sympathie ont été apportées lors de décès. 362 cartes d’anniversaire ont été adressées aux personnes de 82 ans et plus. 3 anniversaires de mariage ont été fêtés (50 et 55 ans) au repas de fin d’année.
Des actions sociales collectives :
28 heures de participation aux réunions de réflexion d’Alma (allo maltraitance personnes âgées et handicapées) ont été réalisées. 13 heures de participations aux réunions de Monalisa (Mouvement National contre l’isolement des Per-sonnes Agées) ont été effectuées. La réalisation et l’envoi du bulletin ont deman-dé plus de 514 heures de travail. La mise en service du nouveau site internet et le suivi de Facebook ont nécessité 533 heures. L’organisation des repas, de la ga-lette, des différentes sorties ludiques ou culturelles, des divers ateliers et des réu-nions thématiques ont demandé 872 heures dont 159 heures à la préparation des voyages en France et à l’étranger ».

Intervention de Annie PAPET trésorière.

« A mon arrivée au poste de trésorière, la passation de la trésorerie a été compliquée. En effet, victime d’un virus informatique au 1er tri-mestre, le siège a dû changer de logiciel compta, passant de CIEL à SAGE 50. Ce logiciel n’a ensuite été opérationnel qu’en août 2023. Restait alors à reprendre toutes les écritures perdues depuis le mois de mars 2023. Un grand merci à Jean-Michel pour son soutien et son aide à tout ressaisir.
De plus, suite au changement de présidence en mars 2023, le compte La Banque Postale, signalé au Siège pour modifications des droits, a été bloqué jusqu’en octobre ! Il était bien compliqué de suivre les comptes sans aucune vision.
Un bilan excédentaire
Au final, l’année 2023 se termine avec un excédent de 445€ contrairement à l’année 2022 qui présentait un déficit de 2 339 €.
Du côté des charges, les fournitures de bureau ont légèrement augmentées (due à l’inflation). Les missions et déplacements restent stables. Nous relevons une forte augmentation de la publicité de 129.08% qui s’explique par un déploiement maximum pour se faire connaître en Vendée. Et ce, par la refonte de nos flyers, de notre bulletin afin d’attirer de nouveaux retraités parmi nous. A noter aussi la refonte du site Internet ANR 85, désormais plus convivial, pour un coût de 1 970 € et un abonnement mensuel de 35 €.
Les frais d’animation et de sorties ont aussi augmentés de 51% au vu de nos activités toujours plus nombreuses.
La perte de la subvention de la Poste
Du côté des produits, notons une augmentation globale de 36.32% correspondant à notre panel toujours plus large de propositions offertes à nos adhérents tout au long de l’année.
La subvention de La Poste qui s’élève à 6 288 euros- devait nous être versée en 2 fois. Un 1er versement de 3 144 euros a été effectué en juin 2023. Mais nous n’avons pas eu le second de 3 144 €, la Poste ayant décidé de ne pas verser le solde à l’association ANR85, préférant réserver ses aides aux associations d’actifs de La Poste.
Globalement la situation est donc positive mais pour envisager l’avenir de manière sereine, il faudra recruter de nouveaux adhérents et/ou trouver de nouvelles sources de financement ( subventions…). »

Intervention de Michel SARRAZIN vérificateur des comptes.

Porte-parole des deux autres vérificateurs des comptes , Michel Lardière et Pascal Longuepée, c’est Michel Sarrazin qui a présenté le rapport général sur la vérification des comptes de l’Anr 85 et sur les vérifications spécifiques demandées par les instances nationales et départementales  avec au final : une confirmation que les comptes présentés donnent une image fidèle du résultat des opérations de l’exercice écoulé et de la situation financière du groupe à la fin de l’exercice arrêté fin 2023.
Ces comptes validés ont été ensuite voté sans réserve par l’assemblée.

Intervention de Clément GUIEBA délégué Amicale Vie (AMV).

« L’Amicale-Vie-mutuelle oeuvre au quotidien pour soutenir les familles touchées par le décès d’un proche. Elle prend de fait le relais de la mutuelle Générale qui ne couvre plus la garantie « temporaire » décès au-delà du 31 décembre de l’année civile dès 65 ans de l’adhérent. Au 31 décembre 2023, nous déplorions le décès de Mme Guillon Régine ; Mme Brossard Gisèle ; Mme Rocheteau Colette ; Mr Airiau Jean-Pierre ; Mrs Michisson et Péault.
Un fort impact du contexte inflationniste .
Au 31 décembre 2023, le contexte inflationniste a fortement impacté le nombre d’adhérent. De 134 au 31 décembre 2022, l’effectif est aujourd’hui stabilisé à 128. Cependant 2 dossiers transmis dans le courant du dernier trimestre 2023 ne sont pas encore comptabilisés par la CNP.
D’un point de vue statistique, on relève 23,78% de membres (- de 71 ans) et 72,65% de membres historiques (> 71 ans). En 2023, l’âge moyen des adhérents est de 75 ans et +. Concernant le capital souscrit l’option privilégiée est de 4 000 €. A savoir que l’adhérent peut, tout au long de son contrat, demander à la CNP de changer de niveau de garantie à la hausse ou à la baisse. Le délai de carence est d’un an pour les adhérents de moins de 71 ans. Les adhérents de plus de 71 ans étant soumis à la production d’un questionnaire de santé. Par rapport à l’origine administrative, l’adhérent est en majorité issu de La Poste. Concernant la fidélisation au regard de l’ANR on observe un taux de 12,80%. ll est indéniable que le parc d’adhérents ANR comme AMV est en constante déflation. La situation budgétaire de plus en plus difficile des retraités ne favorise pas une évolution positive d’adhésion aux associations ».

Intervention de Jean-Luc DESCHAMPS secrétaire adjoint.

Les projets pour 2024

« Nous avons commencé l’année par la traditionnelle galette des Rois le mardi 9 janvier avec 170 convives, dans une ambiance festive, animée par Chrys Music. (Marcelle)
Ont suivi, les après-midi Théâtre : Le 4 février aux Moutiers les Mauxfaits, avec 25 participants, le 11 février à Dompierre sur Yon, avec 28 participants et dimanche prochain 24 mars à Belleville. (Marcelle)
Nous poursuivrons avec:
Le 22 mars, visite du Musée du chocolat à la Roche sur Yon, (Françoise)
Le 13 avril, visite du musée du Blockaus Hôpital aux Sables d’Olonne. (Françoise)
Un voyage en Belgique est prévu du 22 au 26 avril, (Claude)
Le 16 mai, nous aurons La journée Prévention à Dompierre sur Yon avec pour thème: le sommeil, en partenariat avec le Club de l’Amitié de Dompierre, (Annie)
Le 22 mai, nous visiterons Les Floralies à la Chabotterie, (Françoise)
Le 6 juin, visite de l’exposition Soljenitsyne aux Lucs sur Boulogne, (Françoise)
Un voyage en Espagne est programmé du 11 au 17 juin, (Claude)
Nous participerons aux Portes Ouvertes de la Maison de Quartier du Bourg sous la Roche le 18 Juin.
Début septembre, du 1er au 7, nous partirons pour un séjour en Ardèche, (Bernard)
En septembre également nous participerons à différentes Portes Ouvertes pour présenter notre Association.
La journée Découverte du Monde est prévue le 8 octobre avec pour thème: le Mexique, (Jean Michel)
La Journée du Cosel est prévue en novembre, (Louis)
Et l’accueil des nouveaux adhérents se fera également en novembre, (Marie Hélène)
Nous organiserons le repas dansant de l’ANR à Aizenay le 10 décembre, (Marcelle)
Et nous terminerons l’année avec le réveillon du 31 décembre à La Maison de Quartier du Bourg sous La Roche. »

Intervention de Marie-Ange LOMBARD représentante du siège, présidente de la commission défense.

S’ouvrir, échanger, donner les moyens pour convaincre

Après avoir rendu hommage au travail réalisé par le groupe Vendée, Marie-Ange Lombard, est revenue longuement sur le devenir de l’ANR, confrontée à de nombreuses problématiques « pour maintenir en son sein convivialité et solidarité, assurer la pérennité de l’association, accompagner les groupes dans leur développement et défendre les intérêts des retraités ».
S’ouvrir pour accueillir les idées nouvelles
« Pour survivre, a affirmé cette dernière, il lui faut fidéliser ses adhérents et en recruter davantage en utilisant tous les moyens possibles. Autre nécessité : répondre à la fois aux besoins anciens et aux besoins nouveaux.» Une petite révolution qui passera d’une part « par un rajeunissement des cadres pour assurer la relève en tentant de convaincre plus de bénévoles à s’investir et s’engager », et d’autre part par une ouverture d’esprit pour « se nourrir des idées nouvelles et permettre à d’autres de trouver leur place». Autant de points qui, actuellement, sont travaillés au sein d’un groupe de réflexion au national avec un cabinet extérieur. Le tout « sans renier nos valeurs, basées sur la solidarité pour renforcer le lien social avec les plus fragiles. »
Les premières préconisations devraient commencer à redescendre bientôt.
Mettre en place des moyens pour réussir .
Pour Marie-Ange Lombard, « il est aussi nécessaire pour y parvenir d’échanger, de créer une synergie sans faille entre les groupes et le siège car, sans les groupes sur le terrain, l’ANR n’existe pas. » D’où l’importance d’outils adaptés mis à disposition, d’interlocuteurs à contacter sans oublier le volet formation au niveau des présidents, des trésoriers, des gestionnaires de fichiers …
Défendre les intérêts des retraités
Autre objectif du national : « défendre les intérêts des retraités qui veulent se faire entendre sur le pouvoir d’achat qui subit une constante érosion, sur la revalorisation des retraites, sur l’accès aux soins. Autre cheval de bataille: la désertification des services publics, la Loi Grand Âge remplacée par la Loi sur le Bien vieillir ” mal mesurée”. La commission a identifié les problèmes et nous sollicitons des audiences auprès des élus départementaux et nationaux pour nous exprimer. Autant de problèmes auxquels s’ajoute celui de la Poste qui a supprimé sa subvention aux retraités de l’ANR qui va devoir trouver d’autres sources de financement : une augmentation des cotisations? Un plan d’économie au niveau du fonctionnement du national? Des recherches d’autres subventions ? Les questions sont posées….

Intervention de Daniel BERTRAND délégué régional.

« Il faut innover! »

Même constat et même exhortation au niveau de la région représentée par Daniel Bertrand, délégué des Pays de Loire qui comptent 3 800 adhérents .Son rôle : analyser les situations dans les 5 départements au niveau des effectifs, des activités et des besoins, cultiver les liens avec les autres associations du secteur et faire le lien avec le national.
Peu active – car n’ayant pas eu de délégué depuis 3 ans – la Région tire cependant les mêmes sonnettes d’alarme face aux mêmes réalités : le piétinement de certaines activités, le vieillissement et le manque de relève, le manque aussi de bénévoles actifs et plus jeunes et la chute libre même dans le domaine de la prévention. S’ajoute à cela : des retraités de plus en plus « consommateurs» à qui il faut pro-poser des activités toujours plus innovantes…
Appel est donc lancé à plus d’imagination dans les propositions , à trouver plus d’adhérents prêts à s’engager … « Si ces forces vives viennent à manquer , a conclu ce dernier, vous aurons du mal à poursuivre notre chemin ».

Intervention de Françoise NAUDON représentante du Groupe La Poste.

Bien vieillir à domicile avec la Poste

Dernière intervenante lors de l’AD : Françoise Naudon, déléguée territoriale Vendée venue présenter Les différents services mis en place par le groupe La Poste « pour bien vieillir à domicile. »

Depuis quelques années, pour faire face à la chute du courrier et à la baisse du nombre des points de contacts, la Poste a investi le marché des seniors et des services à domicile. Elle propose en effet toute une gamme de services dans le lien social et numérique, le service à la personne, le logement, les travaux, la santé à domicile. Et ce, en faisant notamment de ses postiers, les relais d’information privilégié auprès des personnes âgées.
En effet, si ces derniers distribuent encore le courrier et le journal, les voilà devenus des référents de proximité avec, dans leur mission, le portage des repas, la veille sociale, le port de livres et de revues de la bibliothèque, le portage des médicaments, des courses… .
Et ce n’est pas tout…le facteur oeuvre aussi dans le diagnostic d’aménagements nécessaires dans la maison (salle bain…), pour la téléassistance …..
Une myriade de services pour garantir un bien vieillir chez soi qui, selon la Poste se doit de profiter d’un atout unique « le capital confiance important dont jouissent les facteurs » A noter que la prise en charge de ces services est confiée à des facteurs volontaires qui reçoivent dans le cadre du gérontopole des Pays de Loire, des formations pour développer leur sens du relationnel…
… Mais ces services commerciaux facturés par la Poste ne font pas le bonheur de tous, notamment des associations et des sociétés privées qui font des offres similaires. « Nous ne nous mettons pas en concurrence, a tenu à souligner la déléguée, nous sommes dans la complémentarité.»
A noter aussi que lors de l’assemblée qui réunissait de nombreux postiers retraités, ce nouveau profil de poste du facteur n’a pas été sans soulever de nombreuses réactions : « Sur le papier … oui c’est tout beau … mais sur le terrain, il faut voir ce que cela donne au niveau des conditions d’embauche et des conditions de travail…»

Lors de nos activités, les photos peuvent être diffusées sur ce site. Si vous ne souhaitez pas y figurer, nous le faire savoir. (Votre droit à l'image)